Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sites préférés

hit counter  Powered by Technorati

Recherche

Bienvenue

Un Sénégalais vivant en France met en ligne ce que lui inspirent le Sénégal, l'Afrique, la France et le monde d'aujourd'hui. Ces pages se veulent aussi un lieu d'information sur tout ce qui touche de près ou de loin l'Afrique et les Africains. En bien. En moins bien !

Soyez les bienvenus dans cet espace d'échanges libres que j'espère bénéfiques pour le Sénégal et l'Afrique toute entière. Merci d'avance de votre participation.
Bonne lecture !

 

Archives

24 juillet 2005 7 24 /07 /juillet /2005 23:00

Les transferts continuent en championnat de Ligue 1 française. Les mouvements ont été remis à jour ce lundi 25 juillet 2005.     (Source : RTL – sport)

Légende :
p. = prêt
r.p. = retour prêt
t.d. = transfert définitif
f.c. = fin de contrat


 

AC AJACCIO

 

 

Arrivées : Frédéric Danjou (Caen/L2), Stéphane Ziani (Bastia/L2), Kaba Diawara (FRA-GUI/Al-Ittihad/QAT), Antonio Carlos (BRE/Fluminense/BRE), Romain Rocchi (Paris SG), Gianni Joinville (Gueugnon/L2), Daouda Jabi (GUI/p. Lens), Rafik Saïfi (ALG/Istres/L2), Kamel Chafni (Châteauroux/L2), Xavier Bécas (r.p. Pau/Nat), Christophe Bastien (Lorient/L2)
Départs : Yohan Demont (Lens), Cyril Chapuis (r.p. Marseille), Abdelnasser Ouadah (ALG/Metz), Yacine Bezzaz (ALG/Valenciennes/L2), Nicolas Bonnal (f.c.), Laurent Merlin (r.p. Marseille), Mamadou Seck (f.c., Kayserispor/TUR), David Terrier (Créteil/L2), Renaud Connen (p. Grenoble/L2), Gaspar (BRE/f.c.)

 

 


AUXERRE

 

 

Arrivées : Jacques Santini (entraîneur/sans club), Omar Kaalabane (GUI/Etoile Sahel/TUN), Dominique Cuperly (entraîneur adjoint/sans club), Romain Poyet (r.p. Clermont/Nat), Thomas Kahlenberg (DAN/Bröndby/DAN)
Départs : Guy Roux (entraîneur), Teemu Tainio (FIN/Tottenham/ENG), Arnaud Gonzalez (Guingamp/L2), Bonaventure Kalou (CIV/Paris SG), Mickaël Ciani (p. Sedan/L2), David Recorbet (f.c., Lorient/L2), David Vandenbossche (Châteauroux/L2)

 



BORDEAUX

 

Arrivées : Ricardo (BRE/entraîneur/sans club), Paulo Costa (POR/r.p. Gil Vicente/POR), Vladimir Smicer (TCH/Liverpool/ENG), Bruno Cheyrou (p. Liverpool/ENG), Fernando Menegazzo (BRE-ITA/p. Sienne/ITA), Laurent Leroy (Cannes/Nat), Edixon Perea (COL/Atletico Nacional/COL), Alejandro Alonso (ARG/Huracan/ARG/D2)
Départs : Michel Pavon (entraîneur/intègre l'encadrement du club), Anicet Adjamossi (f.c.), Sylvain Franco (f.c.), Alexeï Kossonogov (RUS/f.c.), Pascal Feindouno (GUI/t.d. Saint-Etienne), Marco Caneira (POR/t.d. Valence/ESP), Kalu Uche (NGR/r.p. Wisla Cracovie/POL), Thiago (BRE/r.p. Rio Branco/BRE), Cyril Rool (OGC Nice), Gérald Cid (p. Istres/L2), Mihalis Kapsis (GRE/Olympiakos Le Pirée/GRE), Albert Riera (ESP/Espanyol Barcelone/ESP), Camel Meriem (Monaco), Deivid (BRE/Sporting Portugal/POR)

 

 


LENS

 

Arrivées : Yohan Demont (Ajaccio), Issam Jomâa (TUN/Espérance Tunis/TUN), Abdoulaye Diagne-Faye (SEN/r.p. Istres/L2), Pape Sarr (SEN/r.p. Alavés/ESP), Aruna Dindane (CIV/Anderlecht/BEL), Alou Diarra (t.d. Liverpool/ENG)
Départs : John Utaka (NGR/Rennes), Patrice Bergues (directeur sportif/Lyon), Lesly Malouda (p. Istres/L2), Mathieu Bucher (f.c.), Eric Cubilier (r.p. Monaco), Daouda Jabi (GUI/p. Ajaccio), Rod Fanni (Nice)

 


LE MANS

 

Arrivées : Rodolphe Roche (Châteauroux/L2), Koffi Romaric Ndri (CIV/Beveren/BEL), Ismaël Bangourra (GUI/GFCO Ajaccio/Nat), Edorisi Ekhosuehi (NGR/ES Tunis/TUN), Marco Basa (SEM/OFK Belgrade/SEM), David Chiumiento (SUI/p. Juventus Turin/ITA)
Départs : Cédric Liabeuf (Brest/L2), Laurent Peyrelade (arrêt), Alexandre Comisetti (f.c.), Georges Ba (CIV/r.p. Nice), Vincent Demarconnay (f.c.), Willy Grondin (f.c.), Mansour Boutabout (ALG/p. Sedan/L2)

 

 


LILLE

 

Arrivées : Stefan Lichtsteiner (SUI/Grasshoppers Zurich/SUI), Daniel Gygax (SUI/FC Zurich/SUI), Hicham Aboucherouane (MAR/p. Raja Casablanca/MAR)
Départs : Christophe Landrin (f.c., Paris SG), Philippe Brunel (f.c., Sochaux), Nicolas Raynier (Sète/L2), Nicolas Aubriot (Gueugnon/L2)

 

 


LYON

 

Arrivées :Gérard Houllier (entraîneur/sans club), Patrice Bergues (entraîneur-adjoint/Lens), Benoît Pedretti (Marseille), Demba Touré (r.p. Grasshoppers Zurich/SUI), Remi Vercoutre (r.p. Strasbourg), François Clerc (r.p. Toulouse), Sylvain Monsoreau (Sochaux), John Carew (NOR/Besiktas/TUR)
Départs : Paul Le Guen (entraîneur/sans club), Nicolas Puydebois (Strasbourg), Romain Sartre (Sedan/L2), Yohan Gomez (f.c.), Bryan Bergougnoux (Toulouse), Yacine Hima (p. Châteauroux/L2), Yohan Gomez (Bastia/L2)

 

 


MARSEILLE

 

Arrivées : Jean Fernandez (entraîneur/Metz), Franck Ribéry (Galatasaray/TUR), Wilson Oruma (NGR/Sochaux), Terry Racon (r.p. Lorient/L2), Alain Cantareil (r.p. Nîmes/Nat), Cédric Carrasso (r.p. Guingamp/L2), Khalifa Ba (r.p. Pau/Nat), Mamadou Niang (SEN/Strasbourg), Laurent Merlin (r.p. AC Ajaccio), Rudolf Skacel (TCH/r.p. Panathinaïkos/GRE), Nicolas Cicut (r.p. GFCO Ajaccio), Sabri Lamouchi (p. Inter Milan/ITA), Andres Mendoza (PER/Metallurg Donetsk/UKR), André Luis (BRE/p. Benfica Lisbonne/POR)
Départs : Benoît Pedretti (Lyon), Philippe Troussier (entraîneur/f.c.), Fabio Celestini (SUI/Levante/ESP), Brahim Hemdani (FRA-ALG/Glasgow Rangers/ECO), Johnny Ecker (Guingamp/L2), Steve Marlet (r.p. Fulham/ENG), Pascal Johansen (t.d. Strasbourg), Bruno Cheyrou (r.p. Liverpool/ENG), Cyril Chapuis (f.c.), Eduardo Costa (BRE/Espanyol Barcelone/ESP), Salomon Olembé (CMR/p. Majorque/ESP), Stepan Vachousek (TCH/t.d. Austria Vienne/AUT), Philippe Christanval (f.c.), Pegguy Arphexad (f.c.), Fabien Camus (Charleroi/BEL), Leo (BRE/p. Flamengo/BRE), Rémi Ribault (p. Charleroi/BEL), Jérémy Gavanon (p. Clermont/L2)

 

 


METZ

 

Arrivées : Joël Muller (entraîneur/sans club), Grégory Paisley (Sochaux), Abdelnasser Ouadah (ALG/Ajaccio), Stéphane Morisot (r.p. Sedan/L2), Mario Espartero (r.p. La Louvière /BEL), Alexandre Frutos (r.p. Châteauroux/L2), Christophe Walter (r.p. Reims/L2), Sylvain Marchal (r.p. Châteauroux/L2), Ahn Jung-hwan (CDS/Yokohama F-Marinos/1re div. japonaise), Szabolcs Huszti (HUN/libre/Ferencvaros/HUN), Mamam Cherif Touré (TOG/Livingston/ECO)
Départs : Jean Fernandez (entraîneur/Marseille), Franck Signorino (Nantes), Richard Socrier (Châteauroux/L2), Christophe Avezac (Dijon/L2), Mathieu Dinet (Brest/L2), Bartholomew Ogbeche (NGR/r.p. Paris SG), Ruslan Pimenov (RUS/r.p. Lokomotiv Moscou/RUS), Benjamin Nicaise (f.c/Amiens/L2), Ivan Gvozdenovic (SEM/r.p. FC Bruges/BEL), Jean-Philippe Caillet (Litex Lovetch/BUL)

 

 


MONACO

 

Arrivées : Olivier Kapo (p. Juventus Turin/ITA), Olivier Sorlin (Rennes), Guillaume Warmuz (Borussia Dortmund/ALL), Toifilou Maoulida (Rennes), Gerard Lopez (ESP/FC Barcelone/ESP), Sébastien Carole (r.p. Châteauroux/L2), Camel Meriem (Bordeaux)
Départs : Shabani Nonda (RDC/AS Rome/ITA), Pontus Farnerud (SUE/Strasbourg), Javier Saviola (ARG/r.p. FC Barcelone/ESP), Sébastien Grax (p. Troyes), Fabien Audard (r.p. Lorient/L2), Souleymane Camara (SEN/f.c.), Eric Cubilier (f.c.), Dayo Oshadogan (ITA/f.c.), Hassan El Fakiri (NOR/f.c.), Djibril Sidibé (MLI/Châteauroux/L2), Jimmy Juan (p. Ipswich/ENG/D2), Grégory Lacombe (Vitoria Setubal/POR), Nicolas Hislen (f.c.), Marco Ramos (Châteauroux/L2), Laurent Lanteri (p. Châteauroux/L2)

 

 


NANCY

 

Arrivées : Abdoulaye Khouma Keita (SEN/Iraklis Salonique/GRE), Sébastien Puygrenier (Rennes t.d.), Stéphane Marseille (Reims/L2), André Luiz Silva (BRE/Atletico Mineiro/BRE), Adailton Santos (BRE/Criciuma/BRE), Adrian Sarkissian (URU/River Plate Montevideo/URU)
Départs : Bertrand Fayolle (Amiens/L2), Laurent Dufresne (Valenciennes/L2), Tchiressoua Guel (CIV/f.c.), Demba Diagouraga (f.c.), Olivier Rambo (f.c.), Julien Tournut (f.c.), Patrick Moreau (Châteauroux/L2)

 

 


NANTES

 

Arrivées : Imed Mhadhbi (TUN/Etoile Sportive Sahel/TUN), Tony Heurtebis (Brest/L2), Franck Signorino (Metz), Shiva Nzigou (GAB/r.p. Gueugnon/L2)
Départs : Hassan Ahamada (Belenenses Lisbonne/POR), Florin Bratu (ROU/p. Dinamo Bucarest/ROU), Guillaume Rippert (p. Valenciennes/L2), Fodil Hadjadj (ALG/f.c.), Loïc Paillières (f.c.), Goran Rubil (CRO/f.c.), Stéphane Ziani (AC Ajaccio), Julio Caceres (PAR/p. Atletico Mineiro/BRE), Mamadou Bagayoko (MLI/p. Nice)

 

 


NICE

 

Arrivées : Frédéric Antonetti (entraîneur/sans club), Bakari Koné (CIV/Lorient/L2), Florian Boucansaud (Gueugnon/L2), Georges Ba (r.p. Le Mans), Ederson (p. Juventude/BRE), Scaramozzino (r.p. Lorient/L2), Anthar Yahia (ALG/Bastia/L2), Cyril Rool (Bordeaux), Rod Fanni (Lens), Bill Tchato (CMR/Kaiserslautern/ALL), Jérémie Moreau (Rouen/CFA), Mamadou Bagayoko (MLI/p. Nantes)
Départs : José Cobos (arrêt/intègre l'encadrement), Bruno Valencony (arrêt/devient entraîneur adjoint), Martin Djetou (f.c.), Jean-Paul Kamudimba (FRA-RDC/f.c.), Edgaras Jankauskas (LIT/r.p. FC Porto/POR), Victor Agali (NGR/f.c.), Thibault Scotto (p. Amiens/L2), Hilaire Munoz (f.c.), Florian Boucansaud (p. Troyes), Georges Ba (CIV/Troyes)

 

 

 


P S G

 

Arrivées : Bonaventure Kalou (CIV/Auxerre), Christophe Landrin (Lille), Franck Djadjedje (r.p. Brest/L2), Alioune Touré (r.p. Guingamp/L2), Bartholomew Ogbeche (NGR/r.p. Metz), David Rozehnal (TCH/FC Bruges/BEL), Vikash Dhorasoo (Milan AC/ITA), Carlos Bueno (URU/Penarol/URU), Cristian Rodriguez (URU/Penarol/URU)
Départs : Vedad Ibisevic (p. Dijon/L2), Selim Benachour (TUN/f.c./Vitoria Guimaraes/POR), Charles-Edouard Coridon (f.c.), Marino Helder (POR/f.c.), Romain Rocchi (AC Ajaccio), Reinaldo (BRE/Hitachi Kashima Reysol/JAP), Jean-Martial Kipre (t.d. Angers/Nat), José Pierre-Fanfan (Glasgow Rangers/ECO)

 

 


RENNES

 

Arrivées : John Utaka (NGR/Lens), Alain Rochat (SUI/Young Boys Berne/SUI), Youssouf Hadji (MAR/Bastia/L2)
Départs : Arnaud Le Lan (Guingamp/L2), Olivier Sorlin (Monaco), Toifilou Maoulida (Monaco), Frédéric Piquionne (t.d. Saint-Etienne), Sébastien Puygrenier (t.d. Nancy), Ivica Mornar (CRO/r.p. Portsmouth/ENG), Fabrice Do Marcolino (f.c.), Mario Turdo (ARG/f.c.), Jure Primorac (CRO/f.c.), Aurélien Montaroup (f.c.)

 

 


SAINT-ETIENNE

 

Arrivées : Damien Perquis (Troyes), Pascal Feindouno (GUI/t.d. Bordeaux), Frédéric Piquionne (t.d. Rennes), Bafetimbi Gomis (r.p. Troyes), Sébastien Mazure (Caen/L2), Jody Viviani (Montpellier/L2)
Départs : Ronan Le Crom (r.p. Guingamp/L2), Patrice Carteron (Cannes/Nat), Florent Guillaud (f.c.), Lilian Compan (Caen/L2), Nicolas Marin (p. Sedan/L2), Javier Garido (ESP/r.p. Valence/ESP), Stéphane Hernandez (Amiens/L2)

 

 


SOCHAUX

 

Arrivées : Dominique Bijotat (entraîneur/Clermont/L2), Rabiu Afolabi (NGR/Austria Vienne/AUT), Arnaud Bühler (FRA-SUI/Liverpool/ENG), Philippe Brunel (Lille/f.c.)
Départs : Guy Lacombe (entraîneur/f.c.), Grégory Paisley (Metz), Santos (TUN-BRE/Toulouse), Wilson Oruma (NGR/Marseille), Jérémy Mathieu (Toulouse), Ibrahim Tal (f.c.), Gérard Gnanhouan (CIV/Montpellier/L2), Sylvain Monsoreau (Lyon), Aimé Lavie (p. Sète/L2), Sigamary Diarra (MLI/Laval/L2)

 

 


STRASBOURG

 

Arrivées : Nicolas Puydebois (Lyon), Amara Diané (CIV/Reims/L2), Arthur Boka (CIV/t.d. Beveren/BEL), Pascal Johansen (t.d. Marseille), Pontus Farnerud (SUE/Monaco), Rabo Hosni (EGY/Ismaïlia/EGY)
Départs : Remy Vercoutre (r.p. Lyon), Nicolas Bonis (f.c.), Pascal Camadini (f.c./Bastia/L2), Yacine Abdessadki (MAR/Toulouse), Mamadou Niang (Marseille), Jacques Momha (CMR/Laval/L2)

 

 

 


TOULOUSE

 

Arrivées : Fodé Mansaré (GUI/Montpellier/L2), Santos (TUN-BRE/Sochaux), Jérémy Mathieu (Sochaux), Bryan Bergougnoux (Lyon), Yacine Abdessadki (MAR/Strasbourg)
Départs : Stéphane Dalmat (r.p. Inter Milan/ITA), David Suarez (Guingamp/L2), Ludovic Clément (Montpellier/L2), Anthony Braizat (f.c.), François Clerc (r.p. Lyon), Julien Sola (f.c.), Eduardo (BRE/f.c.), Cédric Fauré (Istres/L2), Predrag Ocokoljic (Châteauroux/L2)

 

 


TROYES

 

Arrivées : Ronan Le Crom (p. Guingamp/L2), Auriol Guillaume (Guingamp/L2), Gaël Danic (Grenoble/L2), Blaise Kouassi (CIV/Guingamp/L2), Eloge Enza Yamissi (RCA/Nîmes/Nat), Sébastien Grax (p. Monaco), Alexandre Dujeux (t.d/Le Havre/L2), Florian Boucansaud (p. Nice), Georges Ba (CIV/Nice)
Départs : Damien Perquis (Saint-Etienne), Franck Grandel (Utrecht/PBS), David Vairelles (Amiens/L2), Karim Ziani (t.d./Lorient/L2), Bafetimbi Gomis (r.p. Saint-Etienne)

 

 

 

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LE SPORT
commenter cet article
24 juillet 2005 7 24 /07 /juillet /2005 23:00
Le GISTI (Groupe d'information et de soutien des immigrés), association indépendante à but non lucratif qui, à partir de sa connaissance du droit — français, européen et parfois international — des étrangers et de son expérience des pratiques juridiques défend les étrangers, propose des formations et des publications et participe au débat d'idées sur les politiques migratoires.
Il appelle aujourd’hui, lundi 25 juillet 2005, à 18 heures à un rassemblement au métro Rue du bac à Paris pour protester contre l’Europe des expulsions et contre les charters d’expulsés.
Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LA FRANCE
commenter cet article
24 juillet 2005 7 24 /07 /juillet /2005 23:00

Ce blog, comme je l’ai dit dans le message d’accueil, est un lieu d’échange et de partage. Cela pour contribuer, modestement certes, à tisser des liens en vue d’améliorer la situation des Africains où qu’ils soient sur cette planète. Si chacun apporte sa pierre à l’édifice… Vous connaissez la suite.

C’est pourquoi je demande à tous ceux qui passeront par ce blog et qui auront lu cet article de cliquer sur le lien « commentaires » à la fin du texte pour inscrire les coordonnées d’associations qui oeuvrent pour le mieux-être des africains où qu’ils soient. Le lieu où se trouve le siège de ces associations n’a aucune importance. Seul importe l’objectif. Alors faites connaître vos associations à travers JDS.BLOG. Je me ferais un plaisir de les répertorier et de créer ainsi une liste qui sera toujours visible en ligne.

Alors Tambacoundois, Sénégalais, Africains de tous bords, à vos claviers ! Pour ceux qui ont un site Internet ou un blog, n’hésitez pas à nous laisser les adresses URL (vous savez… le fameux http://www.monassociation.com par exemple). Merci d’avance à tous, pour tous ceux à qui ces associations seront utiles.

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans TAMBACOUNDA
commenter cet article
23 juillet 2005 6 23 /07 /juillet /2005 23:00

          Le Sénégal vit ces derniers jours des moments, pour le moins, particuliers. Et à mes yeux, ces moments peuvent être lourds de conséquences si les uns et les autres ne reviennent pas à de meilleures intentions, mais surtout à de meilleurs actes. Et ce serait extrêmement dommageable pour le Sénégal et pour l’Afrique toute entière si cette crise politique, car c’est de cela qu’il s’agit, ne connaissait pas une issue heureuse. Mais de quoi s’agit-il ?

 

Monsieur Idrissa SECK

 

             Depuis le 14 juillet 2005, l’affrontement entre messieurs Abdoulaye WADE, président de la République , et Idrissa SECK son ancien premier ministre est entré dans une phase judiciaire. La tension est montée d’un cran. Le conflit, que j’évoquais déjà dans un précédent article, est passé sur le terrain du Droit. Du moins c’est ce que nous avons cru.

           En effet, après avoir publiquement annoncé qu’il avait des raisons de croire que monsieur SECK s’était rendu coupable de malversations financières dans l’affaire des « chantiers de Thiès », le président WADE prévenait que la justice avait été saisie. Les effets ne se sont pas faits attendre. Le soir même le domicile de l’ex-premier ministre à Dakar était envahi par les forces de l’ordre.Tentative d'arrestation, perquisition... Le lendemain matin, celui que WADE appelait son « fils spirituel » ou son « fils » tout court était placé en garde à vue. C’était le début de huit jours à la DIC (Division des Investigations Criminelles de la Police Nationale) pour … « atteinte à la Sûreté de l’Etat ». Où est passée l’affaire des « chantiers de Thiès » ? Oubliée ! D’un soupçon de détournement de deniers publics on venait de passer à une atteinte à la sûreté de l’Etat sénégalais ! Même si on peut admettre que le droit est compliqué pour le commun des mortels, on a tout de même du mal à comprendre cette requalification express des reproches faits à monsieur SECK. Bien entendu, d’autres plus qualifiés que moi pourront vous expliquer les raisons de cette volte-face de la justice sénégalaise. Ce n’est pas le lieu, ici, d’expliciter ces raisons. Il est cependant clair que ceux qui ont déclenché ces poursuites judiciaires contre monsieur SECK sont, pour le moins, embarrassés aujourd’hui. Les derniers développements nous incitent à le penser. Ce samedi 23 juillet 2005, « Idy », comme l’appellent affectueusement ses partisans, a été mis en prison (sous mandant de dépôt) pour « atteinte à la sûreté de l’Etat et à la défense nationale ». Un nouveau chef d’inculpation vient de s’ajouter. Après « détournement de fonds », puis « atteinte à la sûreté de l’Etat » voila l’  « atteinte à la défense nationale » ! Mais jusqu’où iront-ils ? Pour quel résultat ? Que cherche-t-on ? Je n’ai pas de réponse à ces questions. Mais je pense qu’il faut se les poser et chercher à leur trouver des réponses. Je pense aussi que tout cela est extrêmement grave pour le Sénégal.

 

Monsieur Abdoulaye WADE

 

             Qu’un chef d’Etat ait le souci de la bonne gestion des fonds publics est partout une très bonne chose. Quand il s’agit d’un pays africain, on a envie d’applaudir. Qu’un dirigeant de pays pauvre décide de poursuivre en justice des personnalités politiques usant de leur position pour piller les caisses publiques, nous ne pouvons que le soutenir. C’est évident. Pour l’intérêt du pays. Mais qu’on ait, à ce point, l’impression d’un règlement de comptes politiques qui se pare des habits de la justice est complètement inacceptable.

           Depuis l’affrontement entre messieurs Léopold Sédar SENGHOR et Mamadou DIA (respectivement, à l’époque, président de la République et président du Conseil – sorte de premier ministre) dans les années 1960, jamais au Sénégal l’accusation d’ « atteinte à la sûreté de l’Etat et à la défense nationale » n’a été utilisée pour se débarrasser d’un adversaire politique gênant. Nous avions cru que c’était désormais du passé. Le Sénégal s’est illustré en Afrique depuis des années pour sa stabilité politique, pour sa croissance économique, pour sa paix sociale, pour ses enfants qui se distinguaient dans tous les domaines à l’extérieur du pays etc. Ce serait terrible et impardonnable si cette lutte à mort que se livrent des personnalités politiques mettait un coup d’arrêt à ces avancées. Les conséquences pourraient être dramatiques. La Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo (ex-Zaïre), le Rwanda, le Soudan etc. ne sont plus des exceptions. De grâce, ne dressez pas une partie d’un pays contre une autre. Simplement pour des conquêtes de positions politiques personnelles. Les conséquences ailleurs n’ont pas fini de faire des dégâts. A tous les niveaux. Car enfin ! Un adversaire politique se combat politiquement. Pas autrement. En tout cas, pas en démocratie ! J'ai envie de crier : " Ngalla, bou leen tass reew mi * ! "

Les hommes politiques passent. Les populations paieront les conséquences de leurs actes (ceux des politiques bien entendu !).

           Pour terminer, je réitère mon appel à tous les Sénégalais et non Sénégalais, amis du pays, qui le peuvent : usez de votre influence pour arrêter toute cette mascarade juridico-politique qui n’aurait jamais du commencer. Je ne suis partisan ni d’Idrissa SECK ni d’Abdoulaye WADE. Mon parti, c’est le Sénégal. Et de ce petit coin de l’Internet, j’ai envie de le défendre. De toutes mes forces. Chers lecteurs, vous êtes, je suis, nous sommes des sentinelles de la démocratie. Elle a besoin de nous. Il faut agir. Messieurs WADE et SECK sont des fils du Sénégal qui, comme les autres, peuvent faire énormément pour leur pays. Mais aujourd’hui, ils ont les moyens de le mettre à feu et à sang. Il faut que les autres fassent tout pour que cela n’arrive pas. Je me répète : nous avons admiré la Cote d’Ivoire il y a quelques années. Aujourd’hui, elle nous fait pleurer. Restons vigilants.

 

 

  

 

 

* De grâce, ne divisez pas le pays ! (en wolof, langue parlée par la majorité des Sénégalais)

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LE SENEGAL
commenter cet article
14 juillet 2005 4 14 /07 /juillet /2005 23:00

Les liens ci-dessous renvoient à des sites ou blogs Internet concernant notre chère ville de Tambacounda, mais aussi la Région de Tamba toute entière. Cliquez sur ces liens sans retenue ! On apprend toujours quelque chose. Au besoin, laissez-y vos commentaires et réactions. Et, au final, cela resserre les liens entre nous. Bonne navigation sur le Net de Tambacounda !

 ©       Le Conseil Régional de Tambacounda

 ©       Cercle d’Amis de Tambacounda : une association basée en Allemagne (à Hanovre) qui œuvre à la promotion et au développement de la Région de Tamba. Pour ceux qui se débrouillent dans la langue de Goethe, l’association s’appelle aussi « Freundeskreis Tambacounda ».

 ©       Quel temps fait-il à Tambacounda ? Cliquez sur le lien ou alors sur

La météo de la région de Tamba .

 

 

 ©       Les Hôtels et Auberges de la Région : pour ceux qui préparent une petite visite touristique de la région.

 ©       La Direction des Collectivités Locales : Pour mieux connaître les petites localités de chez nous.

 ©       La Population régionale en chiffres : chiffres du ministère de l’économie et des finances.

 ©       La Mairie de Tambacounda et la Gouvernance (Préfecture de Région) : le site de la Commune de Tambacounda.

 N’hésitez pas à cliquer sur « commentaires » pour signaler des sites ou blog ayant de l’intérêt pour la ville de Tambacounda.

 A bientôt sur JDS.BLOG !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans TAMBACOUNDA
commenter cet article
13 juillet 2005 3 13 /07 /juillet /2005 23:00

          La capitale administrative du Sénégal pourrait changer. C’est en tout cas l’objet du vote du mardi 12 juillet 2005 des députés de l’Assemblée Nationale du Sénégal. Dakar pourrait être remplacée par Kébémer. 

            Et comme on l’imagine bien, la polémique a éclaté de suite. Eh oui, Kébémer est la ville natale du président de la République Abdoulaye Wade. Et « on » a vite fait de penser que M. Wade est en train de devenir le clone de feu Houphouët Boigny. De Abidjan à Yamoussoukro. De Dakar à Kébémer… 

          Quand bien même il serait pertinent de trouver une capitale administrative autre que Dakar, est-il judicieux que ce soit Kébémer ? Je n’en sais rien. Du moins, je l’espère. Parce qu’autrement… 

          Je vous conseillle la lecture de l’article de Afrik.com qui est consacré à ce sujet. Très intéressant.

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LE SENEGAL
commenter cet article
6 juillet 2005 3 06 /07 /juillet /2005 23:00

Une mesure prise par les ministres de l’intérieur de cinq pays européens est passée presque inaperçue, l’actualité (désignation de la ville organisatrice des JO de 2012, sommet du G8 en Ecosse et aujourd’hui les attentats de Londres…) du moment aidant. Elle mérite cependant d’être portée à votre connaissance.

En effet, les ministres de l’intérieur de la France , de l’Allemagne, de la Grande Bretagne , de l’Italie et de l’Espagne, réunis au sommet d’Evian mardi 05 juillet 2005, ont décidé d’organiser des expulsions groupées, à l’échelle des cinq pays, d’immigrés clandestins provenant du même du même pays. En clair, ces cinq pays regrouperont, par exemple, les Sénégalais clandestins « attrapés » en France, en Allemagne, en Grande Bretagne,  en Italie et en Espagne dans le même avion en partance pour Dakar !

Comme le dit si bien Claudia Charles du GISTI (Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés), dans l’article que Afrik.com consacre à ce sujet : « On dirait que les ministres européens ont régulièrement besoin de montrer aux opinions publiques qu’ils travaillent et sont efficaces ».

La situation des clandestins, qui n’était pas des plus enviables, risque d’être encore plus compliquée !

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LE MONDE
commenter cet article
4 juillet 2005 1 04 /07 /juillet /2005 23:00

          Encore une idée reçue qui doit être abandonnée : en France les enfants d’immigrés réussissent plutôt bien à l’école ! Même si nous savons que les clichés ont la vie dure, une étude de l’Education Nationale qui doit paraître dans la revue « Education & Formation » en atteste.

          En effet, cette étude qui a porté sur 16 701 élèves entrés en sixième en 1995 a montré que les enfants dont les parents sont d’origine étrangère sont, à situation parentale socioprofessionnelle comparable, plus nombreux à préparer un baccalauréat général que leurs camarades dont les parents sont Français. Et c’est mathématique. Statistique.

 

          Ainsi, pour des familles comparables ayant un père ouvrier qualifié et une mère inactive avec deux enfants, l’étude montre les pourcentages suivants d’élèves qui prépareront un bac général :

 

Origine des parents

Pourcentage

France

20,7 %

Afrique noire

‘’

Maghreb

26,6 %

Asie du Sud Est

37,6 %

 

           Les élèves dont les parents sont originaires d’Afrique noire ont un pourcentage comparable à celui des enfants dont les parents sont français (un peu moins de 21 %).

Cette petite partie de l’étude du ministère de l’Education Nationale montre que, contrairement à ce qu’on peut imaginer, les enfants d’immigrés ont compris que l’Ecole reste un formidable moyen de s’en sortir. Les enfants dont les parents sont d’origine asiatique l’ont compris avant les autres !

           Il faut continuer à les sensibiliser dans ce sens et les aider à aller au bout de leurs ambitions.

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LE MONDE
commenter cet article
3 juillet 2005 7 03 /07 /juillet /2005 23:00

 Les concerts « Live 8 » ont vécu ! Cependant la mobilisation ne doit pas faiblir. L’Afrique qui n’a presque jamais la parole bénéficie ces derniers temps d’un courant de sympathie très fort. Il faut en profiter pour prendre la parole. Et s’exprimer, en tant qu’Africain. Qui, mieux qu’un Africain, peut défendre l’Afrique ?

Youssou Ndour & Bob GELDOF

Alors, faites feu de tout bois. C’est le moment d’expliquer que la dette des pays pauvres est quelque chose de moralement intolérable, économiquement injuste et historiquement inacceptable. Il faut que cette dette soit purement et simplement effacée. Quelque soit sa nature par ailleurs : bilatérale ou multilatérale, d’origine publique ou privée.

C’est l’occasion pour moi d’appeler tous mes sœurs et frères africains à la mobilisation. Participez à toutes les manifestations qui sont organisées pour éradiquer ce fléau qu’est la dette. Signez toutes les pétitions pour cela. Expliquez autour de vous, à vos amis européens, américains et asiatiques, ce qu’est la réalité africaine qu’ils méconnaissent souvent. Montrez-leur à quel point nous n’avons qu’une obsession : faire en sorte que les Africains soient heureux de vivre du fruit de leurs efforts. A quel point nous en avons assez de l’image catastrophique que l’on nous renvoie. A quel point l’Africain a changé. L’Afrique du « Y’a bon Banania ! », c’est fini ! C’est de la Préhistoire  ! En somme ne laissons pas les Occidentaux se battre pour nous, sans nous !

Vous allez me dire : « il y a encore tellement d’autres choses à combattre… ». Je vous répondrai : « Certes. Mais une chose après l’autre ». Menons à son terme ce combat. Ensuite, nous nous attaquerons au suivant. Sans faiblir. Car nous sommes déterminés. Nous avons vu nos parents. Nous en avons tiré des leçons. Nous sommes résolus à faire changer les choses. En mieux !

Que nous vivions à Dakar, Bamako ou Johannesburg, qu’on se batte à Paris, New York City, London ou Tokyo, l’Afrique attend beaucoup de nous. Nous n’avons pas le droit de la décevoir.

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans L'AFRIQUE
commenter cet article
3 juillet 2005 7 03 /07 /juillet /2005 23:00

Une famille entière originaire de la République Démocratique du Congo (ex Zaïre) est menacée d’expulsion dans l’est de la France. En effet, madame et monsieur PALABA ainsi que leur cinq enfants vivent depuis presque trois ans à Chaumont. Mais depuis un peu plus d’un mois, ils sont sous la menace d’un arrêté d’expulsion vers leur pays d’origine. Cela parce qu’ils ont épuisé toutes les voies de recours administratifs pour avoir le statut de réfugié.

Leurs enfants sont scolarisés avec des résultats corrects. Les parents s’investissent dans la vie locale depuis trois ans. Le voisinage n’a que des louanges à l’égard de cette famille tranquille. Selon le père de famille, il pèse au minimum une menace de prison, au pire un risque pour sa vie s’il était expulsé vers le Congo.

Si vous habitez du côté du quartier de la Rochotte à Chaumont, aidez-les. Et merci pour eux.

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LA FRANCE
commenter cet article