Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sites préférés

hit counter  Powered by Technorati

Recherche

Bienvenue

Un Sénégalais vivant en France met en ligne ce que lui inspirent le Sénégal, l'Afrique, la France et le monde d'aujourd'hui. Ces pages se veulent aussi un lieu d'information sur tout ce qui touche de près ou de loin l'Afrique et les Africains. En bien. En moins bien !

Soyez les bienvenus dans cet espace d'échanges libres que j'espère bénéfiques pour le Sénégal et l'Afrique toute entière. Merci d'avance de votre participation.
Bonne lecture !

 

Archives

21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 08:37

Hier, en écoutant Radio France International (RFI), la radio qui me permet de rester en contact avec le Sénégal et l’Afrique, un petit reportage m’a fait sursauter. Il s’agissait de l’entretien accordé à RFI par monsieur Thierry Frémaux, directeur artistique du Festival de Cannes 2006. Dans cette interview, en parlant de la présence de messieurs Souleymane Cissé (dans le jury de la Cinéfondation et des courts métrages) et Abderrahmane Sissako (qui présente, hors compétition, son film Bamako), monsieur Frémaux a souligné que « l’Afrique est un pays... » qui comptait beaucoup pour les organisateurs du Festival de Cannes ! Allons donc ! L’Afrique serait un pays ! Je ne me permettrais pas de douter de l’intérêt que porte ce monsieur au continent noir, mais tout de même ! Quand on confond continent et pays, au mieux il s’agit lapsus révélateur… (de quoi d’ailleurs ?), au pire, il s’agit d’un manque d’intérêt évident voire d’une méconnaissance totale de l’Afrique. Dans les deux cas, la démonstration de l’intérêt que porte le Festival à ce continent entier qu’est l’Afrique est faussée. Comment peut peut-on montrer de l’intérêt (dans le sens noble du mot) pour un continent qu’on réduit, dans ses propos, à un pays !

Je ne me serais sûrement pas arrêté à cette « petite bourde » de monsieur le Directeur artistique du Festival de Cannes si je n’avais constaté cette propension de beaucoup (beaucoup trop pour moi) de gens, en France, de parler de l’Afrique comme d’un pays. Alors que ce continent compte plus de 50 Etats souverains ! Et c’est, pour le moins, énervant. Pour ces gens, l’Afrique est devenue tellement quantité négligeable que ce n’est même plus la peine de distinguer le Nigéria du Mali ou la Cote d’Ivoire du Zimbabwé. C’est tout pareil. Tous des Etats noirs, pauvres, et empêtrés tous dans toutes sortes de difficultés. Les pires fléaux s’y déroulent. Voila, c’est la même chose partout. Alors on réduit tout cela à un pays qui s’appelle l’Afrique. On en est là. Dans certains esprits. Et c’est catastrophique. Parce que derrière une telle réduction se cache une condescendance, un paternalisme, voire – par moments – un mépris qui font le lit de toutes les xénophobies (cachées ou avouées) et de toutes les incompréhensions. Et ce n’est pas tolérable, surtout de la part de personnalités qui ont la chance de voyager, de rencontrer d’autres cultures, d’autres pays.

Et cela me rappelle une scène que j’ai personnellement vécue, alors que j’étais étudiant en province. A la cafétéria de la cité universitaire un étudiant Sénégalais qui discutait avec moi en Wolof (une des langues nationales du Sénégal) s’est vu apostropher par un des ses copains de fac, Français, en ces termes : « je ne me suis pas trompé, tu lui parlais en Africain ? » et l’autre de répondre du tac au tac : « parce que toi, tu me parles en Européen peut-être ! ». Réduction… quand tu nous tiens !

 

M. Mady DANFAKHA

Partager cet article

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LA FRANCE
commenter cet article

commentaires

lola 31/07/2008 16:56

Bonjourcela me fais  vraiment plaisir de tomber sur votre blog ce après midi. Vos idées et  articles me touchent,nous avons peut être pas le courage de Thoma Sankara ou de Patrice Emery Lumumba et tout ceux qui se sont battu pour l'indépendance de l'affrique, mais  je me réjouie de savoir qu'il ya des bonne idées  ca me fais mal au coeur de savoir qu'a ce jour la misère soit toujours maintenue en afrique par nos propre frères chèfs d'état, et je l'espère qu'il se réveillerons bientôt et dirent que nous avons plus besoin des blancs pour faire évoluer l'afrique.il temps que l'africains profite de leurs richesses

Gobre Léonard 27/01/2007 11:26

Malgré les voyages de certains chefs d'Etat Européens, Malgré les voyages de nos Présidents Africains en Europe, en un mot malgré les rencontres internationales, il me parait encore absurde que l'Afrique soit vue comme un pays. Un mépris, une négligence, le refus de reconnaitre l'autre dans son intégrité, dans sa particularité, voilà autant de maux que l'Europe devra se guérir avant de corriger une certaine image. Pourquoi d'allieurs parler de sommet France Afrique, voilà ce qu'il y a de confus, un pays contre un continent, meme si c'est un abus, le reste de l'Afrique devra s'y opposer. faire un tour en Europe devient un peu difficille pour nous africains en général, et de façon particulière pour nous noirs, on continue de penser que nopus vivons dans des arbres, que nous vivons avec avec les animaux sauvages, en un mot que nous sommes sauvages, et regarder de loin ou de près les civilisés ! Nous Africains au fond des choses, de la personne humaine en quoi et sur quoi nous les envions ? Il faut dire quelque chose et si ce que j'ai dit peut etre quelque chose qu'un gentil africain publie ce message tout simplement parce que mes conditions ne me le permettent pas. le combat est pour tous et pour chacun.

Gaudeaux Charles 16/06/2006 23:46

Bonjour monsieur, tout le collège regrette votre départ !!!
Nous éspérons vous revoir un jour, vous et votre bonne humeur ainsi que votre humour et votre talent en dessin !!!
Bonne Vacances!!!
Au fait voici mon adresse e-mail et l'adresse de mon blog !
Un élève de 5°2 !!!

arthur 27/05/2006 14:09

merci beaucoup pour vos cour de physique super interessant! je trouve votre blog très sympathique.
un éléve de 3ém3 au colège du cèdre...

moi , 5°2 CdC 17/05/2006 15:46

Mr Danfakha ,
Votre blog n'est pas  "sérieux" comme vous le disiez , mais très réaliste comme quoi, même un proffesseur peut être interressant (ce qui n'est pas souvent le cas ...) . Merci de nous avoir indiqué comment trouver votre blog ,et j'aprécie le côté "je n'oublie pas mes origines" car beaucoups de personnes en France les renient .
Aurevoir et à bientôt en cours ,
                                                              Votre top modèle préférée...(hi hi hi)