Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sites préférés

hit counter  Powered by Technorati

Recherche

Bienvenue

Un Sénégalais vivant en France met en ligne ce que lui inspirent le Sénégal, l'Afrique, la France et le monde d'aujourd'hui. Ces pages se veulent aussi un lieu d'information sur tout ce qui touche de près ou de loin l'Afrique et les Africains. En bien. En moins bien !

Soyez les bienvenus dans cet espace d'échanges libres que j'espère bénéfiques pour le Sénégal et l'Afrique toute entière. Merci d'avance de votre participation.
Bonne lecture !

 

Archives

23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 23:00

Le réseau Education Sans Frontières a publié une pétition pour soutenir, en France, une Congolaise et sa famille menacées d’expulsion. Cette famille qui a fui son pays d’origine, la RDC , pour protéger la vie de ses membres, est dans la tourmente depuis que les autorités françaises ont décidé d’expulser la mère et ses enfants vers le Congo. Nous en avions parlé dans ces colonnes. En effet, une journaliste de Radio-France avait été inquiétée dans cette affaire (lire l’article). Aujourd’hui, nous reproduisons le texte de Education Sans Frontières intitulé « Vous nous prenez pour qui ? » afin que sachiez ce qui se passe et pourquoi il faut signer cette pétition.

Réseau éducation sans frontières

Affaire Makombo (Sens)
Vous nous prenez pour qui ?

Le 9 août dernier, apprenant que leurs deux jeunes sœurs (Naomie 10 ans et Grace 12 ans) avaient été interpellées dans le centre aéré où elles étaient en vacances et que leur mère (Congolaise, déboutée du droit d’asile) venait d’être assignée à résidence à Migennes dans l’attente de l’expulsion de la famille vers la RDC , les deux enfants aînés de Barbe Makombo, Rachel 15 ans, et Jonathan 14 ans, ont décidé de s’enfuir. Malgré leur jeune âge, leur décision n’a pas été prise à la légère. Il était hors de question pour eux de rentrer au pays où ils avaient été les témoins du martyre de leurs parents et où leur père a disparu avec quatre de leurs frères et sœurs. Ils ont ramassé quelques vêtements, pris le peu d’argent qui restait à la maison et sont partis. Après quelques jours d’errance, ils ont eu la chance de rencontrer des adultes qui, découvrant leur situation, les ont hébergés, nourris, protégés et qui continuent de le faire. Auraient-ils dû les livrer à la police pour qu’ils soient expulsés ? Cela dure depuis sept semaines. Sept semaines de cavale, sept semaines sans contact avec leur mère et leurs sœurs, sans école, sans vie sociale.
Les responsables syndicaux, associatifs et politiques signataires de l’appel Vous nous prenez pour qui ? revendiquent la protection qu’ils accordent à Rachel et Jonathan. Le Réseau Education sans frontières appelle à signer massivement ce texte afin de constituer un rempart humain pour protéger Rachel, Jonathan, Grace, Naomie et leur mère. La seule issue est la régularisation (avec un titre Vie privée et familiale) de Barbe Makombo pour lui permettre d’élever et de scolariser normalement ses enfants.

Télécharger la pétition en format pdf.
Signatures à retourner à RESF s/c EDMP, 8 impasse Crozatier 75012 Paris.

Premiers signataires de la pétition :

Mouloud AOUNIT (Secrétaire général du MRAP), Gérard ASCHIERI (Secrétaire général de la FSU ), Jean-Jacques AVIS (Pasteur, Sens), Denis BAUDEQUIN (Secrétaire général UNSEN-CGT), Didier BERNARD (Président FCPE 92), Olivier BESANCENOT (Porte-parole de la LCR ), Richard BERAUD (Secrétaire général de la FERC-CGT ), Nicole BORVO (Sénatrice, PCF), Alima BOUMEDIENNE (Sénatrice, Les Verts), José BOVE (Via Campesina), Alain BUCH (Coordonnateur régional FCPE Ile de France), Marie-George BUFFET (Secrétaire nationale du PCF), Bernard CASSEN (Président d'honneur d'ATTAC France), Jean CORDILLOT (Ancien Maire de Sens), Jean-Michel DELARBRE (RESF, LDH), Michèle DESSENNE (Secrétaire générale d'ATTAC), Michel DIARD (Secrétaire général SNJ-CGT), Jean-Pierre DUBOIS (Président de la LDH ), François DUFOUR (Confédération Paysanne), Georges DUPON-LAHITTE (Président de la FCPE ), Nathalie FERRE (Présidente du GISTI), Gérard FILOCHE (Inspecteur du Travail), Suzan GEORGE (Ecrivain), Faride HAMANA (Secrétaire Général de la FPCE ), Maurice KRIEGEL-VALRIMONT, Alain KRIVINE (LCR), Julien LUSSON (Aitec), Roger MARTELLI (Historien, directeur de Regards), Gus MASSIAH (Cedetim), Richard MOYON (Réseau Education sans frontières), Jacques NIKONOFF (Président d'ATTAC France), Stéphanie PARQUET-GOGOS (SUD Education), Maurice RAJSFUS (Observatoire des Libertés publiques), Régine TASSI (ATTAC - Education), Claire VILLIERS (Conseillère régionale Ile de France)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LA FRANCE
commenter cet article

commentaires