Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sites préférés

hit counter  Powered by Technorati

Recherche

Bienvenue

Un Sénégalais vivant en France met en ligne ce que lui inspirent le Sénégal, l'Afrique, la France et le monde d'aujourd'hui. Ces pages se veulent aussi un lieu d'information sur tout ce qui touche de près ou de loin l'Afrique et les Africains. En bien. En moins bien !

Soyez les bienvenus dans cet espace d'échanges libres que j'espère bénéfiques pour le Sénégal et l'Afrique toute entière. Merci d'avance de votre participation.
Bonne lecture !

 

Archives

31 août 2005 3 31 /08 /août /2005 23:00

Depuis la série d’incendie qui a fait une cinquantaine de morts dans la communauté négro-africaine de la capitale française, on sait que la précarité extrême existe dans la « ville lumière ». On sait aussi que certains ressortissants d’Afrique noire vivant dans la capitale française risquent désormais leur vie et celle de leurs enfants faute de logements décents. Mais on est peut-être loin d’imaginer que cette vie infernale est le lot quotidien d’un nombre de plus en plus croissant de personnes. Le journal « Libération » dans son édition datée du 1er septembre 2005 lève un coin du voile. Des conditions de vie qu’on ne verrait même pas dans les bidonvilles de Dakar ou d’Abidjan ! De futurs incendies en puissance, avec leur lot de morts africains ? C’est édifiant ! Je vous recommande donc la lecture de ce dossier du quotidien français.

 

Lire le dossier de « Libération ».

Partager cet article

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LA FRANCE
commenter cet article

commentaires

jean-christophe 06/09/2005 20:45

salut

je voulais dire tu sais ta pas que les black qui galere les francais eux meme c'est pareille la misere n'a pas de frontiere je voulais dire sa c'est bien avoir un esprit communautaire mais en meme temps faut etre universelle je veux dire que c'est le meme combat pour tout le monde au dela des frontiere des origine etc etc donc voila je voulais juste dire cela et une pense quand meme pour ceux qui ont peri durant l'incendie a paris aller au revoir a tous