Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sites préférés

hit counter  Powered by Technorati

Recherche

Bienvenue

Un Sénégalais vivant en France met en ligne ce que lui inspirent le Sénégal, l'Afrique, la France et le monde d'aujourd'hui. Ces pages se veulent aussi un lieu d'information sur tout ce qui touche de près ou de loin l'Afrique et les Africains. En bien. En moins bien !

Soyez les bienvenus dans cet espace d'échanges libres que j'espère bénéfiques pour le Sénégal et l'Afrique toute entière. Merci d'avance de votre participation.
Bonne lecture !

 

Archives

11 août 2005 4 11 /08 /août /2005 23:00

Vous vous souvenez sans doute de l'article que j'avais consacré au docteur Hamilton Naki. Si ce n'est pas le cas, cliquez ici. J'y relatais l'histoire peu banale de cet ancien jardinier Sud-Africain devenu... chirurgien ! Rien moins que cela. Ma source était un article paru dans le journal "The Economist". Ce même journal a publié le 14 juillet 2005, un complément à l'article qu'ils avaient fait paraître le 09 juin 2005. Pourquoi ? Parce que, selon "The Economist", le bon docteur H. Naki aurait une biographie un peu trop embellie, voire inexact. Le titre du complément d'article est d'ailleurs très parlant : "How an inspiring life became distorted by politics" .

Vous avez compris, les pressions politiques (séquelles de l'Apartheid obligent), venant de la communauté noire, auraient obligé monsieur Naki à mentir sur sa biographie ou, tout au moins à laisser écrire des mensonges sur son compte. Ce qui revient au même. Ainsi, il n'aurait pas participé directement à la première greffe du coeur comme il l'aurait lui-même prétendu ! Même si le journal maintient les propos du professeur Christiaan Barnard "Il aurait été un meilleur chirurgien que moi, si on lui en avait donné l'occasion". En clair, c'est, selon "The Economist", cette nouvelle Afrique du Sud débarassée de l'Apartheid où le Noir est enfin au pouvoir, qui dans sa quête de héros noirs a presque "pris en otage" la vie extraordinaire de M. Naki. C'est pour le moins dommage et maladroit.

Heureusement, à ces détails près, Naki a eu une vie effectivement extraordinaire (au sens ethymologique du terme). Et son passage de jardinier à chirurgien est une réalité.

Lire le texte original de "How an inspiring life became distorted by politics" ici.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans DES RAISONS D'ESPERER
commenter cet article

commentaires