Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sites préférés

hit counter  Powered by Technorati

Recherche

Bienvenue

Un Sénégalais vivant en France met en ligne ce que lui inspirent le Sénégal, l'Afrique, la France et le monde d'aujourd'hui. Ces pages se veulent aussi un lieu d'information sur tout ce qui touche de près ou de loin l'Afrique et les Africains. En bien. En moins bien !

Soyez les bienvenus dans cet espace d'échanges libres que j'espère bénéfiques pour le Sénégal et l'Afrique toute entière. Merci d'avance de votre participation.
Bonne lecture !

 

Archives

4 juillet 2005 1 04 /07 /juillet /2005 23:00

          Encore une idée reçue qui doit être abandonnée : en France les enfants d’immigrés réussissent plutôt bien à l’école ! Même si nous savons que les clichés ont la vie dure, une étude de l’Education Nationale qui doit paraître dans la revue « Education & Formation » en atteste.

          En effet, cette étude qui a porté sur 16 701 élèves entrés en sixième en 1995 a montré que les enfants dont les parents sont d’origine étrangère sont, à situation parentale socioprofessionnelle comparable, plus nombreux à préparer un baccalauréat général que leurs camarades dont les parents sont Français. Et c’est mathématique. Statistique.

 

          Ainsi, pour des familles comparables ayant un père ouvrier qualifié et une mère inactive avec deux enfants, l’étude montre les pourcentages suivants d’élèves qui prépareront un bac général :

 

Origine des parents

Pourcentage

France

20,7 %

Afrique noire

‘’

Maghreb

26,6 %

Asie du Sud Est

37,6 %

 

           Les élèves dont les parents sont originaires d’Afrique noire ont un pourcentage comparable à celui des enfants dont les parents sont français (un peu moins de 21 %).

Cette petite partie de l’étude du ministère de l’Education Nationale montre que, contrairement à ce qu’on peut imaginer, les enfants d’immigrés ont compris que l’Ecole reste un formidable moyen de s’en sortir. Les enfants dont les parents sont d’origine asiatique l’ont compris avant les autres !

           Il faut continuer à les sensibiliser dans ce sens et les aider à aller au bout de leurs ambitions.

Partager cet article

Repost 0
Published by M. Mady DANFAKHA - dans LE MONDE
commenter cet article

commentaires

Beye 06/07/2005 10:27

Il est important aussi à travers nos structures associatives d'aller en direction de cette population,et de les aider par des cours de soutien par exemple.Mon constat personnel est que on ne les retrouve quasiment pas à l'université.Tous les étudiants d'origine étrangére que je eu à cotoyer durant mon cursus universitaire,sont tous sans exception venus en france pour les études.